News Ouverture d’une représentation de la BERD à Tanger
(Catégorie Economie)
Posté par Administrateur
الاثنين 02 أكتوبر 2017 - 11:42:54

Le 02-10-2017 à 11:42:54
La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) monte en puissance au Maroc avec l’ouverture officielle à Tanger, jeudi 28 septembre courant, de son deuxième bureau avec l’objectif de renforcer ses actions dans le royaume.

Ont pris part à la cérémonie inaugurale, le vice-président de la BERD, Alain Pilloux, la directrice de la BERD pour le Maroc, Marie Alexandra Veilleux--Laborie ; la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Energie, Nezha El Ouafi ; le ministre-conseiller, chef de la coopération de la délégation de l’Union Européenne au Maroc ; le consul général de France à Tanger, Thierry Vallat ; le président de la CGEM-Nord, Kamal Mazari ; le représentant le président de la chambre de commerce, d’industrie et de service de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Bachir Mehdi ; la présidente de l’association des Femmes du Marpc (AFEM), Chaïbia Belbzioui, et le directeur de l’association des investisseurs de la zone industrielle de Tanger (AZIT), Mostafa Temsamni , entre autres opérateurs représentant le monde des affaires et personnalités de la société civile tangéroise.

Pour le vice-président de la BERD, l’ouverture de ce deuxième bureau vise en particulier à contribuer à la création d'emplois pour les jeunes, à soutenir les PME à travers les banques marocaines, et à appuyer les très petites entreprises TPME, grâce à la mobilisation du réseau du microcrédit.

La BERD, a-t-il dit, œuvrera à mettre à la disposition des entreprises ses services de conseil et d'expertise, et à consolider ses réalisations remarquables dans plusieurs domaines, en particulier l'industrie automobile et l'aéronautique. La banque ambitionne également de contribuer à la réduction des disparités régionales, et ce en concertation avec les municipalités et les régions dans les domaines où elle dispose d'une expérience avérée, en l'occurrence l'éducation, la santé, le transport les services, l'eau, l'électricité et l'assainissement, et les équipements communaux.

«Il est primordial de souligner que la BERD est la première institution internationale au Maroc ayant ouvert un bureau en dehors de Rabat et de Casablanca», indique Alain Pilloux, ajoutant que ce bureau permettra à la banque de soutenir les PME non seulement dans la région de Tanger mais aussi dans l’Oriental.

«Le Maroc est certainement un modèle à suivre dans plusieurs secteurs dont celui de l’efficacité énergétique, entre autres » estime le vice-président de la BERD, précisant que son institution est justement en train de devenir une banque Verte.

« Le Maroc a aussi une capacité impressionnante à attirer l’investissement étranger, et ce grâce à la stabilité du pays», a encore dit Alain Pilloux , ajoutant qu’il est désormais très important de développer les prêts en monnaie locale aussi bien du côté des banques que du côté des marchés des capitaux locaux.

Sur l’orientation africaine du Maroc, Alain Pilloux estime que le royaume a un rôle primordial à jouer en Afrique. Il assure que la BERD fera tout ce qui est en son pouvoir pour soutenir l’internationalisation des entreprises marocaines sur le continent.

De son côté, la directrice de la BERD au Maroc, Marie-Alexandra Veilleux-Laborie, a souligné que cette cérémonie vient marquer le lancement officiel des activités d'investissement et d'appui technique et financier des entreprises dans la région. La banque devrait axer son action, à travers cette nouvelle structure, sur l'intégration régionale, la lutte contre le désenclavement, l'emploi et les femmes, en particulier les femmes chefs d'entreprises, qui bénéficieront de l'accompagnement et l'appui technique nécessaires, dira-t-elle.

Depuis son lancement en 2012 au Maroc, la BERD a consacré un budget d'environ 1,3 milliard d'euros pour la réalisation de plus de 30 projets liés notamment aux secteurs privé et financier, outre certains grands projets d'infrastructure.

En matière d’engagements de la BERD au Maroc, l’institution européenne soutient le financement des petites et moyennes entreprises (PME) au Maroc avec un prêt de 217 millions de dirhams (environ 20 millions d’euros).
Ce prêt est octroyé en deux tranches égales à la succursale marocaine de la banque espagnole CaixaBank-Maroc (CBM) pour financer la croissance des PME.
"Nous nous réjouissons de ce partenariat avec CaixaBank, qui permet de proposer ce financement indispensable en monnaie locale. Le soutien apporté aux PME favorise la création des emplois et contribuera à la croissance économique du pays", a affirmé le vice-président, en charge des opérations bancaires à la BERD.


PH : Hammouda

Le Journal De Tanger



Cet item a été imprimée depuis le site .:: Le Journal De Tanger News ::.
( http://lejournaldetanger.com/news.php?extend.2638 )