Dernières nouvelles :

Image

Entretien avec le président Badreddine Merrouni «Le Marathon de Tanger est une vitrine pour la ville»

Entretien avec le président Badreddine Merrouni «Le Marathon de Tanger est  une vitrine pour la ville»

Le 28-05-2015 à 15:53:42

Organisée par l'Association Golden Feet Institute en partenariat avec le Conseil régional du tourisme (CRT) de Tanger-Tétouan et le Marathon de Madrid, le Marathon de Tanger entend participer au rayonnement de la ville du Détroit. Dans un entretien accordé à notre confrère « Le Matin », le président du comité d’organisation du Marathon international de Tanger, Badreddine Merrouni, revient sur les principales nouveautés de l’édition prévue le 8 novembre 2015 à Tanger.

***
Après une première édition de rodage, que comptez-vous offrir aux participants et au public tangérois à l’occasion de l’édition 2015 ?
Nous allons tout d’abord capitaliser sur les acquis de l’année dernière, qui a été une réussite pour un premier essai. Il y a eu quelques complications relatives à l’organisation, notamment en ce qui concerne le ravitaillement des coureurs, et nous comptons dépasser ces problèmes définitivement en novembre prochain, grâce à des partenariats avec des opérateurs spécialisés. Le parcours du Marathon connaîtra aussi quelques modifications : nous sommes déjà en contact avec la wilaya et les autorités pour mettre au point un parcours en boucle qui devrait éviter les zones en travaux d’aménagement et qui puisse toutefois permettre aux coureurs de découvrir les beaux paysages de la ville et ses endroits les plus emblématiques.

Vous travaillez en étroite collaboration avec le Conseil régional du tourisme. Comment le Marathon de Tanger peut-il booster l’activité touristique de la ville ?
Depuis sa naissance, le Marathon de Tanger a été pensé comme une manifestation sportive à portée divertissante et touristique. Nous tablons effectivement sur des résultats encourageants, mais nous aspirons aussi à faire de cette manifestation une occasion pour les participants et les visiteurs de découvrir Tanger. En moyenne, chaque participant débourse 4.000 DH entre les frais de logement, de transport et les activités hors marathon. C’est un bon coup de pouce pour le tourisme régional et on espère faire mieux au fil des éditions.

Vous avez accueilli 1.200 participants en 2014. Prévoyez-vous une hausse significative cette année ?
Pour l’édition précédente, notre ambition était d’atteindre la barre des 3.000 coureurs. En 2015, nous allons faire l’essentiel pour réussir ce chiffre, mais nous ne comptons cependant pas le dépasser, car cela pourrait se répercuter négativement sur l’organisation. Nous préférons nous limiter à 3.000 participants pour mieux cerner tous les détails relatifs au déroulement de l’épreuve.

Avez-vous tiré un quelconque profit du partenariat conclu avec le Marathon de Madrid ?
Absolument ! Nous avions tenu une réunion avec l’association Mapoma, organisatrice du marathon de Madrid, pour profiter de leur longue expérience dans le domaine de l’organisation. Ils ont d’ailleurs été présents lors de l’édition 2014, que ce soit au niveau de l’organisation ou dans le suivi médical des coureurs en cas d’incidents. Pour l’édition à venir, ils nous ont conseillé d’être réalistes et de limiter le nombre des participants à 3.000 au maximum, pour éviter les conséquences néfastes d’une participation massive et mal encadrée.

Nous profitons aussi de leurs bases de données concernant les Top Runners, pour essayer de les convier au Marathon de Tanger à l’avenir. Cela étant dit, il faut savoir que cette association entretenait des contacts avec des séparatistes pour les épauler dans l’organisation d’événements sportifs. Nous avons ensuite réussi à les convaincre de nous faire confiance et d’abandonner la piste de ces séparatistes. Notre mission est donc à valeur sportive, touristique et surtout patriotique.

Justement, en parlant des Top Runners, parlez-nous des athlètes attendus lors de cette deuxième édition.
Le Marathon de Tanger est une manifestation dont le but est de promouvoir la ville en tant que destination de choix. Nous faisons donc tout notre possible pour attirer le maximum de coureurs de renommée, car ces derniers encouragent les sponsors à nous faire confiance et pourraient conforter l’événement et le hisser au rang des courses les plus compétitives et les plus disputées de la région. Dans ce sens, nous avons de grands noms de l’athlétisme marocains à nos côtés pour faire de cette édition un véritable succès. J’en citerai Houcine Ahansal, Jaouad Gharib, Rachid Ghanmaoui…

Pouvez-vous nous résumer l’édition 2014 en chiffres ?
Je commencerai avec le chiffre clef : 2 h 15 min, qui est le chrono du vainqueur de l’année dernière. Un temps très encourageant sachant que le Marathon de Stockholm, à titre d’exemple, affiche le même record. Le Marathon de Tanger, c’est 300 bénévoles et 80 juges encadrés par la Ligue Tanger-Tétouan d’athlétisme, 20.000 spectateurs sur les artères de la ville, selon les médias ayant fait le déplacement, et des coureurs issus de 19 pays. Quant aux prix, leur valeur en argent a atteint 18.600 dollars américains, soit 164.796 dirhams.





Partager ceci :
Par : Administrateur
Total Views
Nombres commentaires :
Add comment