Dernières nouvelles :

Image

Visite de chantier de la Cité Mohammed VI Tanger Tech

Visite de chantier de la  Cité Mohammed VI  Tanger Tech

Le 27-07-2017 à 11:16:30

Les différents partenaires signataires de la convention relative au projet de la Cité Mohammed VI Tanger Tech ont effectué, mercredi, une visite sur le terrain pour se rendre compte de la situation de visu et dissiper ainsi les doutes découlant d’un article publié sur le site électronique «Le Desk» mettant en cause la fiabilité de ce projet dont la convention avait été signée le 27 mars dernier sous la présidence du Roi Mohammed VI, par Othman Benjelloun, PDG de la BMCE, le représentant du groupe chinois Haite, le président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Ilyas El Omari, en présence des ministres de l'Intérieur, de l'Industrie, des Finances et du wali de la région..

L’auteur de cet article estime que ce projet n’aboutirait pas, car, selon lui, il "n’a pas mûri dans les esprits des décideurs". Pour étayer ses propos, le journaliste citait notamment le changement de la surface dédiée à ce projet ainsi que le délai envisagé pour son exécution comme facteurs pouvant affecter son aboutissement.


En réponse à ces propos jugés tendancieux, le PDG de la BMCE a publié le 10 juillet une déclaration sous forme de tribune pour assurer que la mise en œuvre de ce projet "est en bonne voie" et que "2.000 hectares de terrain sont identifiés et en cours de cession par l'État aux promoteurs sino-marocains".

M. Othman Benjelloun qui est un protagoniste essentiel dans ce projet et, de ce fait, ne pouvant laisser penser que ce pourrait être un «projet-mirage», dont la crédibilité du Souverain et du pays pourraient faire les frais, a tenu à faire valoir deux raisons.

La 1ère concerne la partie marocaine : c’est un projet qui a été lancé par le Roi et qui implique le gouvernement, ainsi que de nombreux responsables du pays.
La 2ème raison a trait à la partie chinoise qu’il faut ménager, tant pour préserver le projet qui, sans le partenaire chinois, tomberait à l’eau, que pour préserver les relations maroco-chinoises dont Othman Benjelloun est l’un des premiers et actifs défenseurs.

Afin d’éclairer davantage l’opinion publique, au Maroc et à l’étranger, par rapport aux modalités et autres spécificités du projet et, par la même occasion, dissiper toutes inquiétudes ou doutes à ce sujet, une présentation à la presse est prévue d’être faite au Siège de BMCE Bank of Africa le 27 juillet courant à Casablanca. Cette conférence de presse verra la participation d'une délégation chinoise, et ce afin de présenter tous les éléments relatifs au plan général du projet, ayant respecté l’ensemble des conditions techniques, environnementales et esthétiques.

Pour le président de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Ilyas El Omari, « les travaux relatifs à la construction de la Cité Mohammed VI Tanger Tech débuteront avant fin 2017».


Dans un communiqué publié par la Région, il est précisé que les travaux relatifs à la zone territoriale en dehors de la cité, dont la construction des chemins de fer et de l'autoroute, avancent selon une cadence «normale».

À cet égard, la Région fait savoir que la visite de terrain, qui s'est déroulée mercredi en présence du ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, du ministre de l'Économie et des finances, Mohamed Boussaid, du wali de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Yacoubi, et du président du groupe BMCE Bank, Othman Benjelloun, s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions contenues dans le dernier communiqué du département du chef du gouvernement visant le suivi des étapes de réalisation du projet.

Le président de la Région rappelle que le groupe chinois chargé de la réalisation de la Cité avait visité cette zone un mois et demi auparavant.

Ce projet unique en son genre en Afrique et dans le monde arabe promet la création d'environ 100.000 emplois directs pour une population environnante de 300.000 habitants, précise Ilyas El Omari, annonçant que le Conseil de la région accorde une attention particulière à la problématique du chômage, dans la mesure où il veille à la mise en valeur des potentiels dont regorge la Région, à même d'encourager les investisseurs nationaux et étrangers à venir s'installer au Maroc.

Pour conclure, le ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy a assuré que les premières unités industrielles seront livrées dans les deux prochaines années.
PH : DR






Partager ceci :
Par : Administrateur
Total Views
Nombres commentaires :
Add comment