Dernières nouvelles :

Image

Des voyagistes de l’ARAV-TTA en visite de travail à Al Hoceima ..

Des voyagistes de l’ARAV-TTA en visite de travail à Al Hoceima ..

Le 21-07-2017 à 18:32:37

Dans le cadre du plan de relance touristique de la destination Al Hoceima, une forte délégation d'agents de voyages venant de plusieurs régions du Maroc, a fait le déplacement le weekend dernier à Al Hoceima afin d’examiner avec les professionnels locaux les atouts touristiques à fort potentiel et les moyens à mettre en œuvre pour promouvoir cette réputée ville balnéaire du nord du royaume, perle de la Méditerranée.

Ce groupe incluait une dizaine de représentants de l’association régionale des agences de voyages de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (ARAV-TTA), conduits par leur président Mohamed Larbi Chioua.
Ce voyage organisé à l’initiative de l’Office national marocain du Tourisme (ONMT) en partenariat avec la Fédération nationale des agences de voyages du Maroc (FNAVM) avait donc pour principal objectif de définir des offres en faveur des touristes nationaux pour la destination Al Hoceima.
Ce déplacement intervenant à l’ouverture de la saison estivale, fait suite à la visite à Al Hoceima, le 3 juillet courant, du ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l'Artisanat et de l’Economie sociale, Mohamed Sajid.

Rappelons que le ministre avait indiqué que des mesures urgentes seront prises pour sauver l’actuelle saison estivale et promouvoir le secteur touristique dans la ville d’Al Hoceima et sa région, annonçant une enveloppe budgétaire de 27 millions de dirhams pour renforcer l’attractivité de la destination à travers une batterie de mesures pour relancer le secteur touristique dans cette région où les hôteliers ont manifesté leur mécontentement et leur désarroi à cause du ralentissement de leur activité, notamment avec les contestations du «hirak».

Sajid s’est engagé à mettre en place une commission regroupant les différents acteurs du secteur pour plancher sur les mesures urgentes à prendre en vue de sauver l’actuelle saison estivale.

Selon le président fraîchement élu à la tête de l’ARAV-TTA, Mohamed Larbi Chioua, l’objectif de cette visite est de consolider les relations entre les professionnels du secteur dans de région en créant une dynamique entre les agents de voyages, pour les assister dans la gestion de leur activité et les faire bénéficier d’un savoir-faire et d’une expérience collectifs.

« Dans cette optique, les professionnels de la province d’Al Hoceima seront associés à toutes les activités de l’ARAV-TTA, y compris aux missions à l’occasion de foires ou salons organisés au Maroc ou à l’étranger. Ceci permettra aux adhérents de notre association de bénéficier d’une formation continue et de découvrir les nouveautés du secteur », explique M. Chioua, profitant de l’occasion pour inviter les responsables des agences de voyage de la région d’adhérer massivement à l’ARAV-TTA où ils trouveront l’appui et l’assistance nécessaires à leur évolution, estime-t-il.


Pour sa part, le président de la FNAVM, Mohamed Amal Karioun, qui s’est félicité de l’engagement de l’ensemble des agences de voyage qui ont répondu favorablement à cet appel à la cohésion pour apporter une forme de richesse à Al Hoceima et à sa région, a indiqué que cette visite vise à apporter des solutions et mettre en place des programmes à court terme. Il s’agit également de promouvoir Al Hoceima tout au long de l’année en élaborant des programmes et des packages jusqu’à 2020 à travers l’intégration de la région dans des circuits touristiques, estimant que la province est réputée pour son hiver, le plus doux au Maroc, une particularité qui devrait être, selon lui, mise à profit pour commercialiser la ville.

« La province dispose d’un potentiel énorme mais seule la mobilisation et l’engagement de la population locale peuvent créer la différence, les professionnels n’étant qu’une « petite clé qui va tourner le moteur», a conclu Karioun.

La directrice de « Maroc et tourisme interne » à l’ONMT, Nadia Snoussi, quant à elle, a indiqué que ce premier déplacement des agents de voyage marocains vers Al Hoceima pour rencontrer les acteurs locaux vise à découvrir le potentiel que recèle la région et, partant, mettre en place des packages en faveur des touristes marocains, ajoutant qu’un second voyage similaire est programmé la semaine prochaine pour dynamiser le secteur dans la province.

« L’ONMT a rapidement réagi pour l’accompagnement de la RAM à travers la subvention de deux vols directs vers Al Hoceima à partir de Tanger et de Casablanca » a-t-elle souligné, évoquant également le lancement de la campagne tourisme interne Maroc dite « Konouz Biladi » mais aussi une autre campagne spéciale Al Hoceima visant à mettre en valeur le potentiel de la province pour encourager les touristes marocains à choisir cette belle région qui offre une panoplie de choix dont le balnéaire, un parc national et la montagne, entre autres niches très accessibles.

Parallèlement, on peut aussi penser à des actions de lobbying en faveur des établissements et des institutions, pour l’encouragement à la planification des vacances de leurs adhérents à Al Hoceima.

Soulignons qu’en marge des travaux de la délégation des agents de voyage, une visite a été effectuée aux établissements hôteliers, aux sites touristiques, à différentes plage et à la Marina d’Al Hoceima.

La vision des professionnels locaux à cette visite de leurs collègues en provenance de différentes régions du royaume, a été exprimée par le président du conseil provincial du tourisme, Khalid Bachrioui, qui a indiqué que les attentes des professionnels d’Al Hoceima sont grandes et que la région a besoin de mesures d’urgence pour sauver la saison d’autant plus que le tourisme est le secteur-clé de l’économie locale, dira-t-il, ajoutant que « les deux vols directs sont une initiative susceptible de relancer l’activité touristique, mais ceci doit être accompagné par des offres promotionnelles ».
Les hôteliers de la région regrettent, en effet, l’absence d’efforts de promotion et le manque de formation, la prédominance du marché informel et la sous-exploitation du potentiel naturel et patrimonial.

Ils ont ainsi recommandé le renforcement des infrastructures routières et hôtelières, la valorisation du patrimoine culturel local, la promotion des investissements dans la province et la programmation de vols internationaux charter à destination d’Al Hoceima.

A souligner qu’une grande partie de ces projets est programmée dans le plan royal « Al Hoceima Manarat Al Moutawassit » dont les travaux vont reprendre incessamment, sous l’impulsion du Roi Mohammed VI.

Par : Meryem Cherradi
Ph : DR




Partager ceci :
Par : Administrateur
Total Views
Nombres commentaires :
Add comment