Dernières nouvelles :

Image

LE Remaniement Total De L’effectif Joueurs De L’IRT Football Inquietant

LE Remaniement Total  De L’effectif Joueurs De L’IRT Football Inquietant

Le 07-07-2017 à 19:20:43

« Tanjaoui Rassi Ali » n’est pas optimiste quant à l’avenir de son club fanion l’IRT où il se passe des choses inquiétantes. Le départ des piliers de l’équipe en est une preuve et les Mouaoui,Sipovic,Amsif Sekour, Hilali,Hervé,Melhaoui,sans toutefois oublier le staff technique sont difficiles à remplacer.


A la veille du début de la saison footballistique, le comité de l’IRT vient de remanier à 70% l’effectif joueurs 2017-18.Plus de quatorze footballeurs ont été soit remerciés, soit résiliés volontairement refusant de continuer avec le club.

Quelques unes de leurs déclarations à la presse ou sur leur page face book font beaucoup rougir car ils pointent du doigt la mauvaise gestion administrative. Sekour, dans une réflexion, va loin en dénonçant la mauvaise politique d’amateurisme d’une formation du football professionnel. Sipovic, de l’autre coté, réclame ses 70 millions de centimes (retard dans le règlement des salaires et primes) arrivant même à supprimer son compte bancaire pour des raisons peu claires. Le remaniement de l’équipe au niveau des joueurs est inquiétant et personne ne sait qui choisit vraiment les nouvelles recrues à l’heure où l’entraineur Badou Zaki est en Algérie pour terminer ses engagements techniques avec Belouizdad finaliste de coupe algérienne.Impossible de penser actuellement à l’IRT et à ses problèmes car il a une finale qu’il souhaite remporter pour enrichir son palmarès personnel. Le coach marocain, qui est un grand professionnel ne peut trahir sa mission. Alors, qui ose prendre la responsabilité de constituer l’ossature de l’IRT appelé à jouer les premiers rôles au championnat de la Botola I ?Normalement, cette tache incombe à un directeur technique le vrai responsable de la constitution de l’organigramme sportif. Mais malheureusement, il n’existe pas et la commission technique sur place est loin de se prononcer et de prendre les responsabilités.

Incroyable mais vrai, l’IRT est le seul club qui va commencer à zéro :c’est inquiétant. Si les bons résultats tardent à venir, Badou Zaki aura raison de parler d’adaptation, du manque de cohésion des nouveaux footballeurs et d’instabilité technique…!






Partager ceci :
Par : Administrateur
Total Views
Nombres commentaires :
Add comment