Dernières nouvelles :

Image

L’IRT football vu à la loupe de Hassan Belkheider

L’IRT football vu à la loupe  de Hassan Belkheider

Le 29-05-2017 à 10:13:47

A la suite des nombreuses rumeurs circulant sur la scène sportive tangéroise au sujet de l’Ittihad Ryadi Tanji de football (IRT-football), nous avons contacté le superviseur général du club, Hassan Belkheider, qui nous a assuré que tout se déroule normalement au sein de l’IRT football qui, dira-t-il, a obtenu des résultats satisfaisants aux niveaux sportif et technique

L’IRT a honorablement disputé la demi-finale de la Coupe du Trône, les matchs-barrages pour la qualification à la Coupe d’Afrique des Nations, et s’est classé dans les premiers rangs du championnat national » explique M. Belkheïder, soulignant que tous ces bons résultats ont été réalisés depuis deux années seulement, après l’accession du club en première division.

Cependant, explique-t-il, la vision du public et des fans est plus grande, ce qui est, estime-t-il, un droit légitime.

D’une manière générale, le club est satisfait de son bilan puisque c’est la première fois qu’il réussit sur trois fronts simultanément.

Concernant les acquisitions, le superviseur général estime que la direction du club n’a pas entièrement réussi dans sa mission, ce qui est, selon lui, assez courant dans la plupart des clubs à travers le monde. L’essentiel, estime-t-il, c’est que la direction a respecté les choix de l’entraîneur Abdelhak Benchikha qui a, du reste, fait preuve de grandes capacités.
Commentant les causes du départ de ce coach, Belkheider affirme qu’elles ne sont nullement imputables aux résultats obtenus.

Au sujet du recrutement de certains joueurs peu performants, l’intervenant explique que cela revient au fait que la direction a eu recours à des joueurs dont le contrat était arrivé à expiration et qui ont été admis au club contre zéro dirham.

« Si ces joueurs ont donné relativement satisfaction durant la première saison, leur niveau technique n’a pas tardé à régresser, ce qui est apparu au courant de la seconde saison », indique-t-il, ajoutant que « ce genre de chose est courant partout dans le monde ».

Au sujet des moyens financiers, l’intéressé a salué les efforts entrepris par le bureau dirigeant pour trouver des sponsors permanents à l’instar du président du club Abdelhamid Aberchane, ce qui a, dira-t-il, renfloué les subventions passant de 5 millions de dirhams en 2013 à 30 millions de dirhams à l’horizon 2018.
Cependant, objecte Belkheider, au cours de la saison 2017 qui tire à sa fin, le club qui comptait sur des recettes substantielles venant du public considéré comme un sponsor principal, a vu ces recettes chuter de 70% à cause de l’absence de ce public qui a déserté les gradins , cela outre la réduction de l’ordre de 50% des subventions fournies par le conseil communal de la ville et le conseil régional, affirme-t-il.

« Ces déficits budgétaires n’ont pas manqué d’engendrer un déséquilibre financier au club qui, en outre, attend toujours les subventions de l’office des aéroports et de l’université américaine » rapporte Belkheider, ajoutant que, « fort heureusement, il existe une promesse de soutien du club de la part du conseil préfectoral de Tanger-Assilah et de la société maritime APM basée au port de Tanger Med ».

A propos des changements qui pourraient survenir dans la composition du bureau dirigeant, Hassan Belkheider qui met en exergue les qualités de président dont jouit Abdelhamid Aberchane qui, dira-t-il, a déployé des efforts louables durant les cinq passées à la tête du club, rapporte les intentions de M. Aberchane de démissionner de la présidence une fois qu’il sentira que l’IRT a repris sa vitesse de croisière, ce qui serait d’ailleurs le cas aujourd’hui. Cette décision serait justifiée, selon Belkheider, par les multiples occupations professionnelles d’Aberchane qui souhaiterait, d’autre part, faire apporter du sang nouveau à la gestion du club.

Selon Hassan Belkheider, Abdelhamid Aberchane pourrait être remplacé à la présidence du club par Nassrellah Kartit, membre du bureau actuel, sinon par un nouveau candidat comme Abdesslam El Amri qui jouit d’une expérience et une bonne réputation en matière de gestion sportive.

Pour conclure, M. Belkeider a tenu à rendre un vibrant hommage au wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Yacoubi, pour son soutien moral inconditionnel au club et son souci permanent au sujet l’avenir de l’équipe de l’IRT football, qu’il souhaite meilleur.

Ph : DR






Partager ceci :
Par : Administrateur
Total Views
Nombres commentaires :
Add comment