Dernières nouvelles :

Image

Les Ports de plaisance et de pêche bientôt opérationnels

Les Ports de plaisance et de pêche bientôt opérationnels

Le 22-05-2017 à 15:42:13

Les travaux du port de plaisance et du nouveau port de pêche sont achevés. Les démarches pour l’obtention des autorisations nécessaires à l’ouverture de la marina, Tanja Marina Bay International, sont en cours.

La société d’aménagement pour la reconversion de la zone portuaire de Tanger Ville en port de croisière et de plaisance (SAPT) a annoncé l’achèvement des travaux du port de plaisance et du nouveau port de pêche. Les démarches pour l’obtention des autorisations nécessaires à l’ouverture de la marina, Tanja Marina Bay International, sont en cours, et ce, en coordination avec les départements ministériels. Certaines enseignes de restauration ont déjà réservé leur place. On note aussi que ce nouveau port de plaisance de 24.000 m2 propose un parking de 446 places, des équipements dédiés aux plaisanciers, des services aux visiteurs, un club nautique, etc.

Toutefois, le défi sera de réussir à convaincre les propriétaires de yachts d’adopter les services de la nouvelle marina.

Le nouveau port de pêche offrira, quant à lui, pas moins de 1.167 mètres linéaires de quais, 11 hectares de terre-plein et 51.000 m2 de surface bâtie pour les équipements. L’investissement global pour la réalisation de ce nouveau port de pêche est de 1,175 milliards de DH.

Le terminal de croisière, dont l’objectif est de positionner la ville de Tanger comme une destination phare du tourisme de croisière et de plaisance au niveau de la Méditerranée, devrait accueillir 30.0000 croisiéristes en 2020 et 750.000 en 2025.

A ce niveau, on note l’aménagement d’un terminal passagers fast ferry comprenant 3 postes à quai et une gare maritime en phase d’achèvement. Le projet ne se limite pas à la reconversion du port de Tanger, puisqu'il comporte aussi une dimension urbaine consistant à ouvrir complètement le port sur la ville en érigeant des équipements culturels et touristiques, des places publiques, des espaces de commerce et d’animation et un pôle résidentiel et de bureaux. Tout cela devrait nécessiter un investissement de 4 milliards de DH..

Ph : DR






Partager ceci :
Par : Administrateur
Total Views
Nombres commentaires :
Add comment