Dernières nouvelles :

Image

Le PJD sous haute tension

Le PJD  sous haute tension

Le 09-05-2017 à 14:02:28

Plus un jour ne passe sans qu’une nouvelle polémique ne vienne confirmer la scission que vit le Parti de la Justice et du Développement.

Cette fois-ci, c’est Amina Maelainine et Aziz Rebbah qui se font la guerre à coups de déclarations dans la presse et les réseaux sociaux, notamment au sujet de « concessions du nouveau chef de gouvernement Saâdeddine El Othmani », au point que le secrétaire général-adjoint du parti, Slimane El Amrani, a dû faire intervenir Abdelilah Benkirane, SG du PJD, qui accomplit actuellement sa Omra à la Mecque, pour tenter de mettre fin à la guéguerre que se livrent certains dirigeants du parti.

El Amrani aurait sollicité l’autorisation de Benkirane pour publier une directive appelant les membres du parti de La lampe à cesser les critiques publiques à l'encontre des PJDistes du gouvernement El Othmani.

Apparemment, Maelainine a été particulièrement virulente envers Aziz Rebbah qui, selon un post qu’elle a publié sur Facebook, aurait été blessant envers d’autres membres du parti lors d’une récente réunion partisane à Tiznit.

Rebbah se serait même attaqué à Maelainine, lui reprochant de critiquer les concessions faites par le PJD pour débloquer la formation du gouvernement, alors même qu’elle a accepté d’être la vice-présidente de la Chambre des représentants. Pour le ministre de l’Energie et des Mines, Amina Maelainine avait pourtant bien conscience que la nomination de Habib El Malki à la présidence de la première Chambre avait déjà tout scellé.

Pour sa part, Aziz Rebbah a préféré ne pas répondre aux critiques de Maelainine, annonçant que sa réponse se ferait lors des réunions des instances du parti. En d’autres termes, les prochaines réunions pourraient se tenir sous haute tension entre les deux protagonistes de cette nouvelle polémique et les deux courants qui s’opposent actuellement au sein du parti de la Lampe.




Partager ceci :
Par : Administrateur
Total Views
Nombres commentaires :
Add comment