Dernières nouvelles :

Image

Le ministre Benabdellah requiert une célérité dans la procédure d’approbation du plan d’aménagement de Tanger

Le ministre Benabdellah requiert une célérité dans la procédure d’approbation du plan d’aménagement de Tanger

Le 09-05-2017 à 09:41:39

Le ministre de l'Aménagement du territoire national, de l'Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, Mohamed Nabil Benabdellah a présidé, mercredi, au siège de la wilaya de Tanger, la 17ème assemblée générale du Conseil d’administration de l'Agence urbaine de Tanger (AUT).

Le plan d'action 2017 de cette agence porte sur le parachèvement des projets de documents d’urbanisme ; la contribution au développement des zones rurales ; la participation à la mise en œuvre des composantes au programme Tanger-Métropole ; la contribution à l’amélioration du paysage urbain; l’assouplissement des procédures de délivrance de différents documents ; l’acquisition de photos-satellites à haute résolution et le développement du système d’information géographique, entre autres.

Le ministre requiert, en outre, une célérité dans la procédure d’approbation du plan d’aménagement de Tanger de manière à être en diapason avec le programme Royal Tanger Métropole..

Ont pris part à cette rencontre annuelle, le gouverneur de la province de Fahs-Anjra, Abdelkhalek Merzouki ; le secrétaire général de la wilaya de Tanger, Abdelkrim Kabli ; la vice-présidente du Conseil régional Tanger-Tétouan-Al Hoceima ; un représentant du Conseil préfectoral Tanger-Assilah; le président du conseil provincial Fahs-Anjra; le maire de Tanger Mohamed Bachir Abdellaoui ; les présidents des arrondissements urbains et des communes rurales ; des élus locaux ; des chefs de services extérieurs ; le directeur et des cadres de l’AUT ; des professionnels du secteur ainsi que plusieurs autres personnalités.

A l’ouverture des travaux, le ministre de l'Aménagement du territoire national, de l'Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, Mohamed Nabil Benabdellah a estimé que cette agence a intégré l’approche consultative et participative de la gestion de la chose locale, à travers une politique axée, entre autres, sur la généralisation de la couverture en documents d’urbanisme, en particulier les zones qui connaissent une pression urbanistique.

Benabdellah a également souligné les importantes actions que compte réaliser l’AUT au titre de cette année, répondant, dira-t-il, aux attentes et aux exigences d’une ville de la dimension de Tanger, comme la mise en œuvre du nouveau plan d’aménagement qui couvre près de 70 mille hectares et qui vise à accompagner le programme Tanger-Métropole, aux côtés d’autres projets structurants réalisés ou en projet.

A ce propos, le ministre requiert une célérité dans la procédure d’approbation
du plan d’aménagement de Tanger de manière à ce qu’il soit en diapason avec le méga-programme Royal Tanger-Métropole.


Concernant ce plan, rappelons que ce document lancé en consultation publique fait actuellement l’objet de mises au point conformément aux innombrables cas d’opposition enregistrés. Des innovations y sont ainsi introduites pour rationaliser l’usage du foncier.

Voilà plus de cinq ans que ce plan a été mis sur les rails. Il a connu plusieurs reports du fait, entre autres, de retards sur les prises de vue aérienne et les restitutions nécessaires à sa confection. Mais cela n’a pas été aussi pénalisant qu’on pourrait le penser. En effet, une multitude de projets structurants ont été initiés à travers le programme Tanger-Métropole. De fait, l’Agence urbaine a pu mettre à profit ces derniers mois pour adapter les zonages du nouveau plan d’aménagement à ce programme.

Le nouveau plan qui couvre quatre arrondissements, Tanger Médina, Beni Makada, Charf Mghogha et Charf Souani, fait la part belle aux équipements publics et aux logements pour lesquels est réservée une superficie de 10 500 ha, vu le déficit criard dans ce domaine. Le logement est le grand volet où le besoin est consistant.

Les zones d’activité ne sont pas en reste dans le nouveau plan d’aménagement de Tanger. Dans le lot figure un pôle industriel dont le rayonnement dépassera les limites de la ville, selon les concepteurs du document, mais aussi un pôle de services, un pôle de communication et d’échange et enfin un dernier relatif au tourisme, à la culture et aux loisirs.
La lecture du rapport moral de la 17ème assemblée générale du Conseil d’administration de l'Agence urbaine de Tanger (AUT), a mis en évidence le bilan d’activités de l’AUT durant l’année 2016 et le plan d’action de l’agence au titre de l’exercice 2017.


On apprendra ainsi qu’en matière de planification urbaine, les efforts de l’AUT ont porté durant l’année 2016, sur la mise en œuvre de 28 documents d’urbanisme homologués et le suivi, la réalisation et la révision de 38 documents dont 12 sont en cours d’homologation, sachant que le nombre de ces documents est 65 au total.

L’exercice précédent a été aussi couronné par l’adhésion de l’agence aux orientations ministérielles visant la promotion du monde rural, en application des directives Royales , à travers la généralisation de la couverture des territoires ruraux en documents d’urbanisme pour mieux accompagner le développement dans ce milieu, selon une vision prospective permettant de créer des centres ruraux intégrés.

Concernant l'inscription des bâtiments d'intérêt historique et architectural et la création d’une base juridique forte et pérenne garantissant la protection du patrimoine architectural de la ville de Tanger, une commission comptant, outre l'agence urbaine, la wilaya, l'inspection des monuments historiques et l'agence nationale de la conservation foncière, a réalisé les dossiers techniques d’une centaine de bâtiments et sites d'intérêt patrimonial pour les proposer à l'inscription sur la liste du patrimoine culturel national.

Pour couronner ce travail, après examen des dossiers techniques, la commission centrale interministérielle a validé l'inscription de 45 bâtiments comme monuments historiques. Le reste, au nombre de 56 bâtiments et sites proposés devrait faire l’objet de l'avis définitif de ladite commission après examen des dossiers techniques.

Eu égard à la volonté des acteurs locaux et nationaux de conserver, protéger et mettre en valeur le patrimoine culturel riche et varié de la ville de Tanger, deux ateliers de réflexion sur le projet de proposition d'inscription du patrimoine urbain de la ville de Tanger sur la liste du patrimoine mondial ont été organisés du 22 au24 novembre 2016 et du 13 au 14 février 2017.

Parallèlement, conformément aux efforts et à la volonté de l’Etat tendant à mieux protéger les populations vulnérables et les biens exposés aux risques des catastrophes naturelles, le ministère de l'Urbanisme et de l'Aménagement du Territoire, s'est engagé à mettre en place une nouvelle génération de documents de planification territoriale, visant à prévenir les risques naturels.

Ainsi, des cartes d'aptitude à l'urbanisation ont été établies pour la préfecture de Tanger-Assilah et de la province de Fahs-Anjra,
Au niveau de la gestion urbaine, les actions réalisées ont porté sur 5434 dossiers de demandes d'autorisation de construire, de lotir, de créer des groupes d'habitations et de morceler qui ont été examinés par l'Agence, dont 3177 en centre urbain et 2257 dans les quartiers sous-équipés.

Dans le cadre de l'encouragement de l'investissement, la commission de dérogation s'est réunie quatre fois durant l'exercice 2016 et a statué sur un total de 28 dossiers, avec un taux d'avis favorable de 61%. Les projets d'équipements et services ont représenté 47% des dossiers approuvés, 23% pour les unités industrielles, 18% pour les projets de logements sociaux à 250.000 dhs et les projets d'habitat destinés à la classe moyenne, et 6% pour les projets touristiques et résidentiels.

Par ailleurs, conformément aux dispositions de la circulaire conjointe n'2911 du 18 Mai 2008 des ministères de l'Intérieur, de la Justice et de l'Habitat, de l'Urbanisme et de l'Aménagement de l'Espace, l'AUT a participé à une centaine de tournées de la commission de vigilance, ayant donné lieu à 253 infractions.

Concernant le plan d'action 2017, l'Agence urbaine de Tanger planifie plusieurs actions en vue de rehausser la cadence de ses prestations, dont essentiellement le parachèvement des projets de documents d’urbanisme ; la contribution au développement des zones rurales ; la participation à la mise en œuvre des composantes au programme Tanger-Métropole ; la contribution à l’amélioration du paysage urbain; l’assouplissement des procédures de délivrance de différents documents ; l’acquisition de photos-satellites à haute résolution et le développement du système d’information géographique, entre autres.

L’AUT continue également à accorder toute l’importance nécessaire à son adhésion et son accompagnement du programme royal Tanger-Métropole dans le cadre d’une convention initiée et supervisée par le Wali , impliquant plusieurs partenaires, pour la mise en œuvre des mesures d’accompagnement de ce méga-programme, dans les domaines de l’urbanisme, de l’architecture et du bâtiment.

Ph : Hamouda




Partager ceci :
Par : Administrateur
Total Views
Nombres commentaires :
Add comment