Dernières nouvelles :

Image

Tanger rend hommage à Malika Assimi et Noureddine Saïl

Tanger rend hommage à Malika Assimi et Noureddine Saïl

Le 24-04-2017 à 11:34:57

Lors d’une Cérémonie Tenue vendredi 14 avril courant à Tanger, en présence d’une constellation d’artistes et d’intellectuels au talent avéré, organisée par le club culturel qatari Al-Jasra en partenariat avec l’Observatoire marocain pour la promotion du patrimoine culturel et civilisationnel et le Centre culturel Ahmed Boukmakh, un hommage appuyé a été rendu à la poétesse Malika Assimi, et au critique de cinéma Noureddine Sail, qui ont marqué la scène culturelle marocaine et arabe.

Cette cérémonie placée sous le thème de « la rencontre de loyauté », ponctuée par des lectures poétiques données par Widad Benmoussa et Azzeddine Jnidi, a été l’occasion de revenir sur le parcours prolifique de ces deux figures de proue, chacun dans son domaine.

Dans un témoignage émouvant, le représentant du club culturel qatari Al-Jasra au Maroc, Karim Ouakrim, a loué le parcours littéraire original de Malika Assimi dont l’apport est indéniable au rayonnement des arts et des lettres, ainsi que sa contribution à la conception de la modernité poétique au Maroc.

Cette distinction à l’expérience poétique de Malika Assimi est une marque de reconnaissance à toute une génération de pionnières de la poésie marocaine moderne, a-t-il indiqué, annonçant que la poétesse est l’auteure de nombreux recueils de poésie et d’ouvrages de recherche,
La poétesse qui est aussi professeur universitaire et militante politique et sociale assidue, s’est félicitée de cette initiative symbolique qui, selon elle, offre l’occasion de célébrer l’apport de la femme marocaine et arabe aux différents domaines de créativité et de valoriser la littérature sous toutes ses formes et facettes.

« La culture marocaine a besoin aujourd’hui, plus que jamais, d’élites fortes, de leurs actions et de leurs sacrifices pour faire face aux campagnes de dénigrement et de sabotage qui la visent dans tous les sens », dira-t-elle.

Le représentant du club qatari a également livré un saisissant témoignage à l’endroit du critique de cinéma et inspecteur général de philosophie Noureddine Sail, saluant son militantisme au service de l’émergence d’une industrie cinématographique marocaine, depuis son action au sein de la Fédération nationale des ciné-clubs du Maroc, qu’il avait présidée dans les années 70, jusqu’à son engagement à la tête du Centre cinématographique marocain, en passant par plusieurs postes de responsabilité dans l’audiovisuel.

M. Ouakrim a mis en exergue plusieurs réalisations à l’actif de Noureddine Sail, notamment la montée en puissance de la production cinématographique nationale atteignant une vingtaine de long-métrages par an , des films qui ont pris la tête du box-office local et fait la tournée des festivals internationaux, dira-t-il.

Prenant la parole, M. Sail, natif de Tanger, a souligné que « le plus important dans la hommage est de rendre le travail de quelqu’un contagieux et possible, en y mêlant un passion et le désir.
« S’il y a un conseil à donner pour fonder une philosophie de vie, c’est d’apprendre à vivre ensemble, ne pas hésiter et partager son expérience avec les personnes qui le souhaitent », estime Noureddine Saïl.

La rencontre a été clôturée par une séquence musicale avec l’artiste Khaira Afzaz accompagnée de sa troupe de la Hadra Chefchaouniya.




Partager ceci :
Par : Administrateur
Total Views
Nombres commentaires :
Add comment