Dernières nouvelles :

Image

l'Association Nassaïm Al Andalous organise la 8ème rencontre des Amateurs de la Musique andalouse

l'Association Nassaïm Al Andalous organise la 8ème rencontre des Amateurs de la Musique andalouse

Le 17-04-2017 à 12:00:20

Les mélomanes de la musique andalouse auront, de nouveau, rendez-vous du 26 au 30 avril courant au Centre Culturel Ahmed Boukmakh à Tanger, dans le Cadre de la 8ème Rencontre des Amateurs de la Musique Andalouse, dans son édition « Tanger Métropole »..

Selon Les organisateurs, cette rencontre devenue traditionnelle, se veut être un rendez-vous incontournable dans le domaine de la musique andalouse qui vise à promouvoir cet art ancestral et en perpétuer la diffusion auprès des jeunes, et ambitionne, en outre, de renforcer le dialogue musical, dans le cadre d’une interaction artistique entre les deux rives du détroit de Gibraltar.

Le riche et varié programme concocté pour cette édition de cinq jours, prévoit plusieurs concerts de musique andalouse donnés par l’orchestre du maestro Amine Debbi de Rabat, avec la participation de Haj Mohammed Bajeddoub, et des artistes Abdelah El Makhtoubi, Anouar Znaidi et Mohamed Aaboud, ainsi que l’association Al Moussilia d’Oujda pour le chant gharnati, sous la direction artistique du maître Mohsin Zemmouri, avec la participation de l’artiste Bayan Belmyachi.

On comptera aussi avec la participation de l’orchestre El Hayek tétouanais, sous la direction du Grand Amin Chamchouâ, l’orchestre Mohamed Larbi Temsamani, sous la direction du ténor Amine El Akrami, et l’association des amateurs de la musique andalouse au Maroc, sous la direction du réputé Ahmed Marbouh, avec la participation de l’orchestre de Tanger pour la musique andalouse, sous la direction du talentueux Ismail El Idrissi.


La Chorale « Tanger-Métropole » sera également présente à travers les jeunes des écoles, instituts et représentations culturelles à Tanger.

Parallèlement, il est prévu de commémorer, à cette occasion, le 16ème anniversaire de la disparition de feu Mohamed Larbi Temsamani, doyen de l’école tétouanaise et auteur d’un précieux legs à la musique andalouse au Maroc.

Un vibrant hommage sera, d’autre part, rendu au maître incontesté du chant andalou au Maroc, Haj Mohammed Bajeddoub, en reconnaissance de sa contribution à l’enrichissement de la scène artistique marocaine, en particulier dans le domaine de la musique andalouse...





Partager ceci :
Par : Administrateur
Total Views
Nombres commentaires :
Add comment