Dernières nouvelles :

Image

Le Rotary en Mouvement : épinglage, distinctions, partenariat et conférence

Le Rotary en Mouvement : épinglage, distinctions, partenariat et conférence

Le 29-03-2017 à 10:29:16

En l’espace de 24 heures, les deux clubs tangérois, Doyen et Spartel du Rotary international ont mené, dans la soirée de mardi et la journée de mercredi, d’intenses activités sociales et culturelles.!

Ainsi, les membres du Rotary club Tanger Doyen se sont donnés rendez-vous, en début de soirée de mardi au domicile de leur président Tarik Cheikh Lahlou, dans le cadre d’une rituelle réception cyclique désignée dans le jargon rotarien par « Coin de feu ».

Cette rencontre a été mise à profit pour officialiser l’admission au club d’un nouveau membre, en l’occurrence Mme Amal Jainat, banquière de son état, parrainée par le past-président Abdelhaï Sbaï qui, à l’occasion, a été déclaré « Grand parrain » et décoré pour la circonstance, eu égard aux multiples recrues qu’il a fait admettre au club.

La désormais Rotarienne Amal Jainat qui est titulaire d’un DCESS de l’ENCGT, en finance, audit et contrôle de gestion, est un éminent cadre bancaire qui, après avoir occupé plusieurs postes de responsabilité, est, depuis juillet 2013, directrice d’agence muti-marchés à la Société générale marocaine de banque, à Tanger.
Mme Amal Jainat est mariée et mère de deux enfants

Vibrant hommage rendu à
Amal Jainat, Adil Hafidi Alaoui et Karim Zyad (à g). Photo : DR

L’occasion a été également saisie pour rendre un vibrant hommage à deux éminents past-présidents du club, l’enseignant universitaire Adil Hafidi Alaoui et le chef d’entreprise Karim Zyad, qui ont été décorés de l’une des plus prestigieuses distinctions du Rotary international appelée « PHF » inspirée du nom du fondateur du Rotary International, Paul Harris (PH) et Fellow (F) pour le sens « diplômé ». Cette médaille symbolise une reconnaissance publique du Rotary International pour honorer une personnalité, membre ou non d'un Rotary Club, afin de souligner son implication en faveur du Rotary.

A souligner que le Rotary Club Tanger Doyen est ainsi devenu 100% PHF puisque tous ses past-présidents sont maintenant détenteurs de cette honorable distinction.

Le lendemain, mercredi, c’était au tour du club féminin Rotary Tanger Spartel de créer l’événement en recevant les deux clubs du Rotary de Sebta et de Benelmadena-Torremolinos, dans le cadre d’un protocole de partenariat inter-clubs.

La cérémonie de signature du protocole a eu lieu à la mi-journée à l’Hôtel Royal Tulip à Tanger, en présence des présidentes et président des trois clubs et des membres des délégations les accompagnant, de l’adjoint du gouverneur du district rotarien 9010, de plusieurs cadres supérieurs et membres du Rotary de Tanger, Rabat, Casablanca et Gibraltar, ainsi que de plusieurs invités de marque.

Les trois signataires du protocole d’accord :
la présidente du club Rotary de Sebta (à dr),
le président du club de Benalmadena-Torremolinos
et la présidente du Rotary club Tanger Spartel, Malika Benslimane. Photo : A. Badry

Cette rencontre a été mise à profit pour présenter à l’assistance le président et les membres du club de jeunes Rotaracts, nouvellement parrainé par le club Spartel, et pour célébrer le cinquième anniversaire de création du Rotary club Spartel dont la présidente, Malika Benslimane, s’est déclarée réjouie du fait que le partenariat inter-clubs et la naissance du club Rotaract viennent couronner les cinq années d’intenses activités de son club dans les domaines social, humanitaire et culturel.

A propos d’activité culturelle, le club Spartel a organisé le soir-même de ce mercredi, une brillante conférence sur le thème « Le stress et son management hypnotique » animée par le coach Khalid Aboukhalid, hypno-thérapeute, formateur, conférencier, qui a magistralement développé le sujet devant une nombreuse assistance sortie relativement « hypnotisée » par le chaud et fructueux débat qui a suivi l’exposé scientifique du conférencier.

On apprendra ainsi que l’hypnose, qui résoudrait nombre de difficultés psychologiques et physiques, connaît un intérêt grandissant chez les professionnels et le grand public.

Lutter contre le stress, les angoisses, les addictions, les phobies, les souvenirs douloureux ; toutes ces difficultés peuvent être soignées grâce à l’hypnose, une discipline aux multiples vertus qui n’est plus aujourd’hui considérée comme une expérience mystique ou farfelue.

Il suffirait de quelques séances pour améliorer sa gestion du stress, son sommeil, ses douleurs ou encore ses angoisses. Tout peut disparaître, car nous avons en nous des ressources dont nous ne soupçonnons pas l’existence.

L’état d’hypnose est un état naturel et tout un chacun est en autohypnose lorsque, tellement absorbé par ce qu’il fait ou vit, il n’est plus réceptif aux stimulations extérieures. Par exemple, en étant plongé dans un livre, devant un film, un jeu vidéo ou encore en conduisant un véhicule, mais en n’étant pas conscient du trajet. A ce stade, l’état d’hypnose demeure inconscient.

Il est désormais reconnu que l’hypnose est un des moyens psychothérapeutiques les plus efficaces et les plus économiques en termes de temps et d’argent pour traiter un grand nombre de souffrances, qu’elles soient psychologiques ou physiques.

Photo : DR





Partager ceci :
Par : Administrateur
Total Views
Nombres commentaires :
Add comment