Dernières nouvelles :

Image

Don Pablo Zaldivar Miquelarena

Don Pablo Zaldivar Miquelarena

Le 20-03-2017 à 10:01:09

• Je suis arrivé il y a à peine six mois mais je suis déjà un citoyen de Tanger à part entière ;
• Les parfaites relations des Espagnols avec le Maroc en général et Tanger en particulier continuent d’évoluer au fil du temps ;
• Le wali de Tanger est une personnalité attentive à tout ce qui concerne sa région ;
• Dans un souci de perfectionnement de la procédure de délivrance de visa, nous faisons en sorte que le travail soit accéléré ;


Il était Exactement 11 heures de ce mardi 14 mars 2017 lorsque nous avons franchi le seuil d’entrée du bureau du Consul général d’Espagne à Tanger, Don Pablo Zaldivar Miquelarena, qui a bien voulu nous accorder un entretien, le deuxième du genre depuis sa nomination dans notre ville, il y a six mois, à la tête du consulat général d’Espagne à Tanger.

Don Pablo Zaldivar Miquelarena nous reçoit avec toute la diplomatie qui lui est reconnue et veille à nous installer confortablement dans le salon d’accueil de son bureau.

La discussion est engagée sur l’appréciation du diplomate de la ville de Tanger, sur le premier semestre qu’il y a passé, sur l’évolution des relations socio-économiques entre le Maroc et l’Espagne, sur les rapports du consulat général avec les autorités locales administratives et communales, sur le fonctionnement du service des visas, sur la communauté espagnole résidant à Tanger et région, sur le rôle principal de la chambre espagnole de commerce et d’industrie de Tanger, et sur l’action culturelle et associative maroco-espagnole dynamisée à Tanger.

Tout au long de l’entretien qui a duré 90 minutes, Don Pablo Zaldivar Miquelarena s’est montré disponible pour répondre volontairement à nos questions dans la limite de ses prérogatives consulaires..

« Je suis arrivé il y a à peine six mois mais je suis déjà un citoyen de Tanger à part entière, une ville dont j’apprécie beaucoup l’amabilité de la population, la beauté des paysages, mais aussi l’aspect sécuritaire de la cité, parce que chaque fois que je me trouve dans la rue je me sens à l’aise et je ne ressens ni gêne ni inquiétude » a indiqué le consul général.

Au sujet du fonctionnement du service de visa, le consul général a confirmé le rôle de la nouvelle agence d’externalisation des visas qui collecte les dossiers des demandeurs pour les transmettre aux services consulaires ayant seuls un pouvoir de décision en matière de délivrance de visa.

« Dans un souci de perfectionnement de la procédure, nous faisons tout ce qui est en notre possible pour accélérer le travail et faire en sorte qu’un maximum de demandeurs puissent se rendre en Espagne pour le tourisme, les affaires ou autres », a indiqué Don Pablo Zaldivar Miquelarena, ne signalant aucun problème majeur dans la procédure.

La discussion a été ensuite orientée vers l’histoire profonde de Tanger depuis son statut international et sur la communauté espagnole qui a laissé une agréable empreinte à Tanger tels que les cadres, les juristes et les médecins qui ont officié dans la ville du Détroit dont les docteurs Cenarro et Roca, entre autres personnalités de l’époque. Il a évoqué, à ce propos, les Espagnols dont les dépouilles reposent en paix au cimetière de Boubana, remerciant à l’occasion les autorités communales pour leur coopération à la maintenance de cette nécropole.

Cette parfaite relation des Espagnols avec le Maroc en général et Tanger en particulier continue d’évoluer au fil du temps ; il n’y a qu’à voir l’engouement du public marocain pour les premières équipes espagnoles de football comme le Barça et le Réal Madrid, entre autres.

Concernant la situation géographique de Tanger, Don Pablo Zaldivar Miquelarena l’a qualifiée de stratégique à proximité du continent européen et à la porte du Bassin méditerranéen qui constitue un foyer partagé par tous, estime-t-il.

« Tanger a évolué à travers l’histoire d’une façon harmonieuse et il n’y a qu’à observer ses différents quartiers, Kasbah, Médina, remparts, patrimoine culturel et historique, pour se rendre compte de l’ancrage dans le temps de cette cité qui se tourne résolument, aujourd’hui vers le modernisme et la modernisation », dira-t-il.
A ce propos, le Consul général a souligné le développement spectaculaire que connaît Tanger et sa région qui sont en plein essor, dira-t-il, grâce à la haute sollicitude de SM le Roi Mohammed VI, aux efforts continus des autorités locales, et à la volonté du peuple marocain.
« Les visiteurs sont réellement épatés par l’évolution positive de la ville et les personnes que je reçois formulent toujours le désir de revenir à Tanger ; c’est un signe de développement du secteur touristique où les visiteurs espagnols occupent la première place », estime le Consul général.

Autre indicateur de l’évolution des parfaites relations entre le Maroc et l’Espagne, dira-t-il : la complémentarité entre les ports Tanger-Med et Algésiras pour les échanges commerciaux et pour le transit de plus de 2 millions de passagers pendant la saison estivale, dans des conditions favorables.

A propos des relations de son consulat avec les autorités locales, administratives et communales de la région, Don Pablo Zaldivar Miquelarena a certifié qu’elles sont au beau fixe. Il a saisi l’occasion pour rendre un vibrant hommage au wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Yacoubi, qu’il a qualifié de personnalité attentive à tout ce qui concerne sa région.

En matière de coopération, le Consul général a tenu à saluer le rôle important de la chambre espagnole de commerce et de gestion de Tanger, consistant essentiellement en la mise en relation des entreprises espagnoles et marocaines pour une collaboration dans plusieurs domaines économiques.

Don Pablo Zaldivar Miquelarena a également évoqué, à l’occasion, les efforts déployés par l’Association Cervantès d’amitié hispano-marocaine et la Fondation Real Madrid pour la réhabilitation et la maintenance du terrain de sports de Souani et la création d’une école de football.

Concernant le Grand théâtre Cervantès de Tanger, le Consul général a confirmé qu’un accord est en cours de finalisation entre les administrations espagnole et marocaine, pour être soumis à l’approbation des parlements des deux pays.

Rappelons que M. Pablo Zaldivar Miquelarena a été affecté à la tête du Consulat général d’Espagne à Tanger en remplacement de Don Arturo Reig Tapia.

Il est né le 18 décembres 1951, et il est titulaire d’une licence en Droit de l’université de Zaragoza, et diplômé en Etudes internationales de l’Ecole diplomatique ; il a entamé sa grande carrière de Diplomate en 1978, occupant les postes d’Ambassadeur en Lybie, en Norvège et en Hongrie.

Au niveau de l’Administration centrale, M. Pablo Zaldivar Miquelarena a occupé successivement les postes de Directeur-adjoint du Cabinet technique du Secrétariat général ; de Directeur de cérémonie au service du Protocole, de la Chancellerie et des Ordres ; de Sous-Directeur général de la Chefferie du Protocole d’Etat, et de Vice-Président de la section espagnole du Comité permanent hispano-nord-américain.

Il a également assumé les responsabilités de Représentant permanent-adjoint à la représentation espagnole auprès de l’OTAN, à Bruxelles ; d’Ambassadeur d’Espagne en République fédérale démocratique d’Ethiopie, auprès de l’Etat d’Erythrée et de la République de Djibouti ; et d’Ambassadeur d’Espagne à la République de Slovanie.

Au cours de sa riche carrière, M. Pablo Zaldivar Miquelarena qui s’avère être un diplomate chevronné et de grand mérite, s’est vu décerner plusieurs distinctions honorifiques dont celle de Commandeur de Numéro de l’Ordre du Mérite civil ; de Chevalier et Commandeur de l’Ordre Royal d’Isabel La Catholique ; de Chevalier de l’Ordre de Carlos III ; de la Croix de Mérite naval de distinction blanche ; de Commandeur de l’Ordre de San Olav de Norvège ; de Chevalier de la Légion d’Honneur de France ; d’Officier du Mérite de la République Fédérale d’Allemlagne ; de Commandeur de l’Ordre Pontif de San Gregorio Magno ; d’Officier de troisième catégorie du Roi Abdl Aziz d’Arabie Saoudite, et de Chevalier de première classe de l’Ordre Royal de l’Etoile polaire de Suède.

Dès le lendemain de sa nomination, M. Pablo Zaldivar Miquelarena s’était dit heureux d’avoir été affecté à Tanger, une ville cosmopolite, chargée d’histoire, en outre située à quelques kilomètres seulement de l’Espagne.

Constatant, dès son arrivée, le grand développement socio-économique spectaculaire de Tanger, le Consul général avait rendu un vibrant hommage à l’action louable de SM le Roi Mohammed VI qui, par un travail sérieux et professionnel, veille à la stabilité du pays, et à donner confiance aux investisseurs et hommes d’affaires dont beaucoup d’Espagnols, avait déclaré l’éminent diplomate, réitérant ce même sentiment lors du dernier entretien qu’il a bien voulu nous accorder mardi dernier...





Partager ceci :
Par : Administrateur
Total Views
Nombres commentaires :
Add comment