Dernières nouvelles :

Image

La police enquête sur la subvention de l’association Boukmakh

La police enquête sur la subvention de l’association Boukmakh

Le 15-02-2017 à 17:18:56

L’affaire controversée de la subvention votée par la mairie de Tanger à l’association nouvellement créée pour la gestion du non moins nouveau complexe culturel Ahmed Boukmakh à Tanger, continue à alimenter une polémique au sein des milieux associatifs et de la société civile tangéroise.

Cette subvention de l’ordre de 240 millions de centimes est notamment contestée par plusieurs associations qui ont porté plainte, affirmant que cette mesure est discriminatoire, illégale et contredit l’esprit de l’article 149 de la loi organique des collectivités territoriales, qui stipule que seules les associations d’intérêt général sont habilitées à signer des partenariats avec les conseils communaux.

On souligne que le wali ou le gouverneur a les prérogatives de s’opposer à des mesures pareilles dans un délai de trois jours après réception du procès-verbal des travaux du conseil. Cela peut aller jusqu’à la saisine du tribunal administratif.

Le parquet de Tanger a ordonné à la police judiciaire d’ouvrir une enquête sur cette affaire..





Partager ceci :
Par : Administrateur
Total Views
Nombres commentaires :
Add comment