Dernières nouvelles :

Image

conférence sur le thème « Le secteur textile et habillement: quelles perspectives pour le développement du secteur dans la région? »

conférence  sur le thème  « Le secteur textile et habillement: quelles perspectives pour le développement du secteur dans la région? »

Le 16-01-2017 à 11:28:14

La chambre de commerce, d’industrie et de services de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, en partenariat avec la délégation régionale du commerce et de l’industrie de Tanger, l’association de la zone industrielle de Tanger (AZIT), l’association de la zone industrielle Al Majd (AZIAM), l’association des investisseurs de la zone franche de Tanger (AITFZ) et la section nord de la confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM-Nord), a organisé, mardi, une rencontre sous le thème : « Le secteur textile et habillement : quelles perspectives pour le développement du secteur dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima? ».

Cette rencontre qui a été l’occasion pour débattre de la réalité et des perspectives du développement du secteur du textile et habillement aux niveaux national et régional, et qui a connu la participation de professionnels, d’entrepreneurs et d’acteurs socio-économiques, a dévoilé que l’industrie du textile et habillement, considérée parmi les secteurs porteurs de la région, compte, 471 unités formelles qui génèrent 80 000 emplois et confectionnent 180 millions de pièces .

Le principal objectif de la rencontre est d'aboutir à des mesures permettant de renforcer la stratégie de développement de ce secteur et d'améliorer sa compétitivité à l'échelle internationale.

Au programme de cette rencontre figuraient aussi des exposés sur la stratégie de développement du secteur du textile et du cuir dans la région et les mesures prises pour renforcer le développement du secteur.
Selon le président de la Chambre de commerce, d’industrie et de services de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CCISTTA), il s’agirait d’augmenter ce nombre d’unités, pour accompagner le développement accéléré de la région, en profitant du

bon climat d'investissement qu'offre le Maroc grâce à la nouvelle politique industrielle et à la consécration de la dimension régionale qui sont autant de facteurs positifs qui permettront de gagner le défi de la compétitivité et de la création d'emploi.

Omar Moro explique que cet événement s'inscrit dans le cadre d'une série de rencontres professionnelles consacrant l'ouverture de la chambre sur les différents secteurs productifs, dans l’optique de dégager des solutions aux problématiques auxquels ils sont confrontés, et de conjuguer les efforts des unités industrielles du secteur pour étoffer l’investissement à grande valeur ajoutée et créer des enseignes marocaines à l'instar de l'émergence industrielle atteinte dans certains pays du bassin méditerranéen.

Le président de la CCIS-TTA estime qu’il s’agit aussi d'examiner les possibilités qu'ouvre le marché africain, d'investir dans la coopération Sud-Sud et de créer une offre intégrée, non seulement dans les industries du textile et habillement, mais aussi dans d’autres secteurs comme l'immobilier et les services.

Pour sa part, le président de la section Nord de l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (AMITH-ZN), Jamal Din Maimouni, a souligné les efforts déployés par les professionnels afin de promouvoir le secteur et lui donner la place qu’il mérite aux niveaux régional, national et international.
M. Maimouni se félicite du projet de création d’une zone industrielle intégrée dédiée au secteur du textile et de l’habillement, qui devrait permettre aux professionnels de bénéficier d’avantages substantiels rendant le secteur plus compétitif face aux pays d’Asie et d’Afrique qui, selon lui, ont commencé à attirer les clients traditionnels du Maroc.

Le délégué préfectoral du ministère de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Hafid Chakra, considère, quant à lui, cette rencontre comme un espace de concertations entre les textiliens, les responsables et les représentants des institutions et des associations des secteurs de l’industrie, soulignant, poue sa part l’importance et l’utilité du nouveau projet de parc industriel, toujours en phase embryonnaire. «Ce parc industriel intégré est prévu d’être construit à Aïn Dalia au sud-est de Tanger. Il sera dédié aux différents métiers du textile et habillement permettant aux industriels désireux de s’y implanter de bénéficier des privilèges et de toutes les infrastructures liées à l’exercice du métier», a expliqué M. Chakra...

Ph :DR





Partager ceci :
Par : Administrateur
Total Views
Nombres commentaires :
Add comment