Dernières nouvelles :

Image

Trois Conventions pour l’accès à la santé et l’appui à la Gouvernance Locale

Trois Conventions pour l’accès à la santé et l’appui à la Gouvernance Locale

Le 04-05-2016 à 12:53:50

provinces du Nord (APDN) et l’Agence andalouse de coopération internationale pour le développement (AACID) ont signé, lundi à Tanger, trois conventions portant sur le renforcement des capacités d’accès aux services de santé et d’appui à la gouvernance locale

***
La première convention, qui a été signée lors d’une cérémonie organisée en présence notamment du consul général d’Espagne à Tanger, M. Arturo Reig Tapia, ambitionne d’apporter un savoir-faire en matière de renforcement des capacités et des compétences et de prodiguer une formation au profit des responsables de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma dans le domaine de la gestion régionale.

Ce programme, dont le budget est estimé à près de 470.000 euros pour une durée de 24 mois, sera concrétisé par des rencontres entre experts marocains et andalous des deux régions au cours desquelles il sera procédé à un échange d’expériences autour du processus de régionalisation et de bonne gouvernance.

En vertu de la deuxième convention, les deux parties s’engagent à appuyer les efforts des autorités de la région pour lutter contre la mortalité maternelle et infantile en milieu rural, à travers l’amélioration des capacités des Centres de santé qui supervisent et assurent le suivi des grossesses.

Ces actions, auxquelles a été allouée une subvention de 410.000 euros, seront mises en œuvre grâce au renforcement des capacités du personnel de santé, à la sensibilisation de la population rurale et à l’équipement desdits Centres

La troisième convention permettra de mettre en œuvre les actions nécessaires pour le renforcement des capacités et la promotion de la coopération triangulaire entre le Nord du Maroc, le Sud de l’Espagne et la région de Saint-Louis au Sénégal en matière de gouvernance locale. Elle nécessite une enveloppe budgétaire de 348.000 euros.

A cette occasion, le directeur de l’APDN, Mounir El Bouyoussfi, a indiqué que ces accords s’inscrivent dans le cadre du renforcement de la coopération entre les institutions marocaines et espagnoles et le soutien aux programmes de développement, et visent à tirer profit de l’expérience espagnole en matière de régionalisation et de gouvernance sectorielle, tout en accordant une priorité à certains secteurs socio-économiques vitaux, dont les structures sociales, la santé, l’enseignement, la formation et le soutien aux très petites entreprises (TPE).

La coopération entre les Agences de développement du Nord et d’Andalousie reflète la volonté des deux pays d’échanger les idées et les bonnes pratiques, et constitue un modèle de la coopération Nord-Sud basée sur le transfert du savoir-faire et le partage d’expériences tout en soutenant les acquis réalisés par chaque pays en matière de gestion de la chose publique et des questions sociales.

De son côté, le directeur de l’AACID, Nestor Fernandez, a fait savoir que la coopération entre les deux agences témoigne de la volonté commune de renouveler les moyens et mécanismes de soutien aux projets sociaux et économiques pour accompagner les évolutions de l’économie marocaine et des besoins des bénéficiaires, ajoutant que l’agence d’Andalousie met toute son expertise à la disposition du Maroc pour mettre en œuvre le projet de la régionalisation avancée, de la décentralisation et la bonne gouvernance.

A travers la troisième convention, l’agence ambitionne de bénéficier de l’expérience du Maroc en matière de coopération et d’accompagnement des pays d’Afrique dans leur processus de développement, a-t-il souligné.
Le consul général d’Espagne a, pour sa part, salué la signature de ces conventions qui viennent confirmer une nouvelle fois la profondeur des relations maroco-espagnoles et la volonté commune et constante de développer la coopération dans divers domaines, et de soutenir le développement des autres pays africains.

« La coopération unissant le Maroc et l’Espagne est marquée d’une volonté constante de soutenir les acquis, de valoriser les expériences communes, d’accompagner les évolutions que connaissent les économies des deux pays, et de répondre aux besoins et aux aspirations de la population locale à travers les stratégies et les programmes régionaux de développement » a indiqué M. Arturo Reig Tapia.





Partager ceci :
Par : Administrateur
Total Views
Nombres commentaires :
Add comment